vendredi 2 décembre 2016

Voir Panazol et mourir # 3


"(...) car cette architecture est essentiellement commerciale et son but unique est utilitaire et temporaire. Jamais ellle ne pourra acquérir dans la cadre de sa fonction marchande une épaisseur, une complexité et une ambiguïté qui, à elles seules, pourront stimuler la création humaine et ainsi œuvrer à la liberté."
Bruce Bégout, Suburbia

mercredi 30 novembre 2016

Voir Panazol et mourir # 2


"(...) l'hyper-réalité est sortie des limites de Disney-land et, depuis vingt ans, sert de modèle urbain et social aux villes. Cette invasion d'une urbanité factice et ludique a crée ue nouvelle sorte de ville : exopolis, la ville sans intériorité, qui se tient dans ses surfaces."
Bruce Bégout, Suburbia

lundi 28 novembre 2016

Voir Panazol et mourir # 1


"Il faudra quelque jour dénoncer la folie pavillonnaire, cette utopie ordinaire pour classes moyennes qui barricadent derrière des haies bien taillées les promesses individualistes de la famille sans danger, ces colonies pénitentiaires pour primo-accédants."
Bruce Bégout, Suburbia

ps : un projet de série en cours, dont je vous livre une partie du cadre... Une sorte de Truman show écologique.

mardi 22 novembre 2016

Distractions en campagne # 1


"On s'étonne, on court vers une rêverie, on croit saisir une image et c'est une autre qui a paru, insistante, comme par distraction ou maladresse."
Macha Makeïeff, Poétique du désastre

jeudi 17 novembre 2016

Fleurs de cimetières # 6


"Quoiqu'il arrive, qu'on n'accuse personne de ma vie."
Antoine Volodine, Des anges mineurs

dimanche 6 novembre 2016

Fleurs de cimetières # 1


"Avec force, je rejetterai comme sans fondement l'hypothèse de la mort."
Antoine Volodine, Des anges mineurs

vendredi 21 octobre 2016

J'ai besoin de lenteur #3


« Il y a un lien secret entre la lenteur et la mémoire, entre la vitesse et l’oubli. »
M. Kundéra, La lenteur

mercredi 19 octobre 2016

J'ai besoin de lenteur # 2


« Le degré de la lenteur est directement proportionnel à l’intensité de la mémoire ; le degré de la vitesse est directement proportionnel à l’intensité de l’oubli. »

M. Kundéra, La lenteur


lundi 17 octobre 2016

J'ai besoin de lenteur # 1



« Notre époque n’est pas oublieuse d’elle-même parce qu’elle s’adonne au « démon de la vitesse », mais elle s’adonne au démon de la vitesse parce qu’elle veut s’oublier. Elle accélère le pas car elle se sent écœurée d’elle-même, car elle veut nous faire comprendre qu’elle ne souhaite plus qu’on se souvienne d’elle. »

M. Kundéra, La lenteur