mardi 2 septembre 2014

Le privilège de la zone # 1



Petites vacances post Ouzbekistan et Kirghuistan (images qui viendront ensuite : pas encore traitées...)

Un grand merci pour tous vos commentaires pendant les vacances !

mercredi 27 août 2014

8 - Intermittente...

... des vacances, je serai ici, ou ailleurs pendant deux mois.

Il est temps de rentrer...

Mais c'est le propre des longs voyages que d'en ramener tout autre chose que ce que l'on allait y chercher.  
Nicolas Bouvier, Chroniques japonaises

mercredi 20 août 2014

7 - Intermittente...

... des vacances, je serai ici, ou ailleurs pendant deux mois.


Nous nous refusons tous les luxes sauf le plus précieux: la lenteur.
Nicolas Bouvier, L'usage du monde

mercredi 13 août 2014

mercredi 6 août 2014

5 - Intermittente...

... des vacances, je serai ici, ou ailleurs pendant deux mois.

 (je recycle mon voyage de l'année dernière ;-)






La fin du jour est silencieuse. On a parlé son saoul en déjeunant. Porté par le chant du moteur et le défilement du paysage, le flux du voyage vous traverse, et vous éclaircit la tête. Des idées qu'on hébergeait sans raison vous quittent; d'autres au contraire s'ajustent et se font à vous comme les pierres au lit d'un torrent. Aucun besoin d'intervenir, la route travaille pour vous. On souhaiterait qu'elle s'étende ainsi, en dispensant ses bons offices, non seulement jusqu'à l'extrémité de l'Inde, mais plus loin encore, jusqu'à la mort. (...) 
Nicolas Bouvier, L'usage du monde

mercredi 30 juillet 2014

4 - Intermittente...

... des vacances, je serai ici, ou ailleurs pendant deux mois.


En route, le mieux c'est de se perdre. Lorsqu'on s'égare, les projets font place aux surprises et c'est alors, mais alors seulement que le voyage commence.
Nicolas Bouvier, L'usage du monde

mercredi 23 juillet 2014

3 - Intermittente...

... des vacances, je serai ici, ou ailleurs pendant deux mois.

Un voyage se passe de motifs. Il ne tarde pas à prouver qu'il se suffit à lui même. On croit qu'on va faire un voyage mais bientôt c'est le voyage qui vous fait ou vous défait. 
Nicolas Bouvier, L'usage du monde