lundi 5 juin 2017

Anima # 1



"On m'a arraché à mon territoire, on a décimé mon quotidien et mon bien-être, je ne sais plus où se trouve mon monde, je suis plein d'odeurs évanouies."
Wajdi Mouawad, Anima

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire